ARTHROSE DU GENOU

Prothèses de genou

Arthose du genou

Le genou est constitué de la partie basse de l’os de la cuisse (fémur), de la partie haute de l’os situé sur l’avant de la jambe (tibia), et d’un petit os rond (la rotule).

Les surfaces d’os sont recouvertes de cartilage chargé de faciliter leur glissement.
L’arthrose correspond à l’usure du cartilage.
Selon la forme de votre jambe, l’usure du cartilage touche plus particulièrement certaines parties (compartiments) de votre genou.
L’os se retrouve petit à petit à nu et se déforme, ce qui entraîne des douleurs, des gonflements, une raideur.
La situation peut s’aggraver au point de vous empêcher de marcher, ou d’entraîner des problèmes au niveau du dos, de la hanche…

Prendre RDV

En quelques clics, prenez rendez-vous en ligne 24h/24h

prothèse du genou montélimar

La prothèse

Lorsque le traitement médical n’est plus efficace (antalgiques, anti-inflammatoires, infiltrations, visco-suppléméntation…) votre médecin vous propose une opération.
Celle-ci consiste à remplacer les zones usées par du matériel artificiel de même forme : prothèse.

Il ’agit d’un élément métallique composé de trois éléments :

  • un composant fémoral composé d’un alliage de chrome et de cobalt
    qui resurface l’extrémité inférieure du fémur, celui-ci est cimenté ou non.
  • Un composant tibial qui comporte un socle métallique scellé ou non revêtu d’un plateau polyéthylène qui s’articule avec le composant fémoral.
  • Un composant rotulien en polyéthylène scellé sur la rotule qui glisse sur la trochlée fémorale.

Organisez vos consultations

vérifiez vos documents à apporter et la procédure des consultations 

L’ opération

Elle peut se faire soit sous anesthésie générale, soit sous rachianesthésie ( seules les jambes sont « endormies »)

Le chirurgien retire les zones usées et déformées et les remplace par les pièces prothétiques.
Selon l’état de votre articulation, il n’en remplace qu’une partie  (prothèse unicompartimentale) ou l’ensemble (prothèse totale).

L’intervention dure entre une heure et une heure trente.
Vous restez hospitalisé environ entre 2 et 5 jours.
La prothèse fonctionne immédiatement, cependant les muscles et les tendons qui entourent l’articulation doivent s’adapter. D’où l’importance de la rééducation, qui généralement commence le jour même de l’intervention et dure trois à six mois. Délai nécessaire aussi au dégonflement complet du genou.
Il est préférable de mener une vie calme pendant deux à trois mois, en reprenant progressivement vos activités.
Au final, le bénéfice de l’intervention est souvent spectaculaire. Mais il faut éviter les sports violents et les travaux de force.

Complications

Des complications peuvent survenir mais sont rares.

  • La Phlébite : elle peut survenir malgré la prescription d’un traitement préventif par anticoagulant, elle nécessite alors un traitement spécifique.
  • L’infection : celle-ci est rare. Le risque est plus important chez les patients obèses ou en excès pondéral, elle est majorée par l’existence d’un diabète ou par le tabagisme.
    L’infection peut nécessiter un lavage simple de l’articulation et un traitement antibiotique prolongé. Elle nécessite cependant parfois une réintervention et le changement de la prothèse elle-même.
    C’est la raison pour laquelle nous prenons d’importantes précautions pour réduire au maximum le risque d’infection et nous vous demandons une hygiène irréprochable et en particulier l’arrêt du tabac, des précautions préopératoires avec une consultation chez votre chirurgien-dentiste, la recherche de foyer infectieux qui pourrait contaminer la prothèse.
  • La paralysie du nerf sciatique : celle-ci exceptionnelle et récupère dans la majorité des cas dans un délai de deux ans postopératoires.
  • Le descellement des pièces prothétiques : il est souvent lié à une usure et à des prothèses anciennes, ce descellement nécessite le plus souvent le changement de l’intégralité de la prothèse.
  • Les fractures
  • La raideur articulaire
  • L’algodystrophie est une complication qui existe dans la chirurgie du genou, celle-ci entraîne des douleurs, des gonflements, une raideur.
  • Les troubles cicatriciels

Récuperation Rapide Après Chirurgie

Elle permet une optimisation de la prise en charge du patient, en réduisant la durée d’hospitalisation
et en permettant une réhabilitation plus rapide et plus efficace.

logo cmc montelimar

Contactez nous

89 Avenue du Teil
26200 Montélimar

Tel : 04 75 00 35 78

clinique kennedy cmc montelimar